Monaco honoré par la Légion Etrangère

JPEG - 539.3 ko

Comme chaque année, la Légion étrangère a fêté Camerone le 30 avril 2014. Cette année, le Prince Albert II et la principauté de Monaco étaient les invités d’honneur et la Force publique a dépêché un détachement de carabiniers pour participer aux cérémonies qui se sont déroulées au Quartier général de la Légion, à Aubagne. La Légion a de plus honoré le Prince en clôturant le défilé par un passage de la patrouille de France dont il est le parrain depuis 1993. L’Ambassadeur de France était présent lors de cette occasion.

Le trisaïeul du prince souverain, le Prince Louis II illustre parfaitement le thème des cérémonies de cette année : « Des étrangers au service de la liberté – 1914-2014. » Après une affectation à la légion étrangère pour administration pendant cinq ans à compter de 1893, à sa sortie de Saint-Cyr, le prince héréditaire Louis s’est engagé à titre volontaire dès août 1914. Il quittera l’armée française en 1922 avec le grade de général de brigade.

En 1947, pour le 25ème anniversaire de son règne, le Prince Louis II a été fait sergent-chef honoraire de la Légion étrangère, distinction qu’il est le seul à s’être vu attribuée. A cette occasion, la Principauté a été faite « légionnaire de 1ère classe d’honneur. » La Légion a témoigné des liens d’affection qui l’unissaient au Souverain en portant son cercueil avec les carabiniers pour ses obsèques. Les deux seules marches jouées ce jour-là furent « le boudin » et l’hymne monégasque.

Après avoir envoyé un groupe de légionnaires chanter une Marseillaise mémorable pour la réception du 14 juillet 2013 de l’Ambassade de France à Monaco, la Légion étrangère et la principauté devraient témoigner de nouveau dans les mois à venir des liens très privilégiés qu’elles entretiennent.

Dernière modification : 21/09/2016

Haut de page