Le 8 mars, c’est toute l’année.

PNG

"Trop longtemps le 8 mars a été une sorte de journée de célébration de je ne sais quelle "femme", une journée d’incantation. Mais ça ne sera pas le cas cette année : depuis dix mois maintenant, les droits des femmes sont redevenus une priorité des politiques publiques chaque jour qui passe." Najat Vallaud-Belkacem

Pour que le sujet de l’égalité femmes-hommes soit au centre des préoccupations de la société tout au long de l’année, le ministère des Droits des femmes a mis en ligne ce jeudi 7 mars 2013 le site 8marstoutelannee.fr et son "Calendrier de l’égalité" (le discours du Président de la République).

Du 9 mars 2013 au 8 mars 2014, 365 personnalités, administrations, collectivités, associations, écoles, syndicats et entreprises s’engagent à faire de l’égalité femmes-hommes un enjeu quotidien. A chaque jour du calendrier correspond une initiative, un événement pour faire progresser les droits des femmes. L’objectif : montrer comment les actions qui sont réalisées sur tout le territoire et qui permettent de changer les automatismes et leurs représentations se font écho et se renforcent.

Trois exemples d’initiatives

Le 16 mai 2013 : le conseil général de Seine-Saint-Denis lance "Jeunes contre le sexisme" pour sensibiliser 1 600 collégiens au respect entre filles et garçons.
26 avril 2013 : Journée de l’égalité salariale organisée par la fédération française “Business & Professional Women”.
7 juin 2013 : "En avant toutes", journée rencontre/débat à France Télévisions.

1 000 jeunes volontaires du service civique seront mobilisés pour accompagner la mise en oeuvre des initiatives du calendrier de l’égalité.

JPEG - 46.4 ko
Léa va naître dans quelques semaines.
Et, si rien ne change, dans quelques années, Léa aura un salaire inférieur de 25% à celui des garçons nés la même année.
Plus tard, elle aura une retraite inférieure de 35% et, chaque jour, elle consacrera 1h45 de plus aux tâches ménagères.
EN FRANCE LES HOMMES NAISSENT LIBRES ET ÉGAUX... SAUF LES FEMMES

En parallèle, le Gouvernement lance ce 7 mars une vaste campagne de communication pour sensibiliser les Français aux inégalités femmes-hommes, les faire réagir et les mobiliser pour agir individuellement et collectivement contre les racines de ces inégalités. Présente sur tous les canaux (TV, internet, presse...) durant trois semaines, la campagne "En France les hommes naissent libres et égaux... sauf les femmes" est une initiative politique sans précédent.

Un Gouvernement qui agit chaque jour

Depuis 10 mois, la question des droits des femmes est redevenue ce qu’elle n’aurait jamais dû cesser d’être : une priorité politique.

Pour preuve, les actions déjà menées :

Loi sur le harcèlement sexuel du 6 août 2012

Remboursement à 100 % de l’IVG

Désignation d’un haut fonctionnaire en charge de l’égalité dans chaque ministère

Installation d’un nouveau Haut Conseil à l’égalité par Jean-Marc Ayrault le 8 janvier

Création d’une mission interministérielle pour la protection des femmes contre les violences et la lutte contre la traite des êtres humains (Miprof)

Généralisation du Téléphone grand danger

Retour de l’égalité dans l’agenda social

À travers le programme Pour une troisième génération des droits des femmes, arrêté par le Comité interministériel des droits des femmes du 30 novembre 2012, le Gouvernement a défini un plan global et transversal pour s’attaquer à toutes les inégalités et à la déconstruction des stéréotypes.

2013 sera une année cruciale avec la présentation en mai d’un projet de loi-cadre pour les droits des femmes en Conseil des ministres. Ce projet de loi traitera notamment des violences faites aux femmes, de l’égalité professionnelle avec une réforme du congé parental, du renforcement de la parité aux élections législatives et dans les institutions de la République, et enfin des compétences du Conseil supérieur de l’audiovisuel pour promouvoir l’égalité dans les médias.

Chaque ministère mettra en œuvre sa feuille de route : le ministère de l’Éducation nationale est particulièrement concerné, l’égalité figurant au cœur de son projet de Refondation de l’école (Abcd de l’égalité, formation des personnels à la lutte contre les stéréotypes de genres, nouvelle circulaire sur l’éducation sexuelle...).

En savoir plus : le site du Ministère des droits de la femme

Dernière modification : 26/08/2016

Haut de page